Evenement

FATOU GUEYE DE WASCAL DEVIENT LA PREMIÈRE FEMME PROFESSEUR D'ÉCONOMIE À L'UNIVERSITÉ DE CHEIKH ANTA DIOP (UCAD), SÉNÉGAL

PROF-FATOU-GUEYE-1.jpg

 

Directrice du programme de recherche doctorale de WASCAL en économie du changement climatique, à l'Université Cheikh Anta Diop du Sénégal, Fatou Gueye est devenue la première femme professeur d'économie à l'Université depuis sa création en 1957.

Ceci a été annoncé par le Comité du Conseil Africain et Malgache de l'Enseignement Supérieur (CAMES), la seule entité intergouvernementale mandatée pour évaluer les candidatures du personnel national d'enseignement et de recherche universitaire pour une promotion académique, dans les 18 pays africains francophones.

Fatou Gueye a récemment accédé au poste de directrice du programme de recherche doctorale WASCAL au Sénégal, après avoir été coordinatrice adjointe à partir de 2011. Elle a obtenu son doctorat en économie en 2012 dans le cadre du Programme interuniversitaire de troisième cycle (NPTCI) de l'UCAD. Elle a ensuite été recrutée au département d'économie de la faculté d'économie (FASEG) en 2008, où elle a participé activement aux travaux de recherche sur le secteur informel en Afrique occidentale et centrale, entrepris par CREA/Université Cheikh Anta Diop pendant plus de 12 ans jusqu'à présent. Elle a également mené des recherches sur divers sujets relatifs au développement durable.

En tant qu'organisation internationale ouest-africaine de lutte contre le changement climatique (CC) qui s'est engagée à fournir des solutions au changement climatique par la recherche et le renforcement des capacités, WASCAL est fière de compter le professeur Fatou Gueye parmi ses nombreux professeurs de haut niveau. Félicitations Professeur.

WASCAL est confiant que vous continuerez à diriger le WASCAL-DRP au Sénégal pour mettre l'accent sur l'application de la rationalité économique pour analyser les stratégies d'adaptation et d'atténuation liées au changement climatique, afin d'assurer une approche interdisciplinaire et globale de l'analyse et des politiques liées au climat.







 

 Conférence sur le changement climatique et la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest

Dates: 18-19 Novembre, 2019

Conf

         À propos de la conférence

       Le changement climatique affecte la sécurité alimentaire de multiples façons complexes. Il affecte la disponibilité alimentaire par ses impacts sur le rendement des cultures et la productivité du bétail. Pour de nombreux acheteurs nets de denrées alimentaires des ménages de la région, les pertes de rendement des cultures et de productivité du bétail peuvent souvent se traduire par un accès réduit à l'alimentation en raison de la hausse des prix des denrées alimentaires. De plus, la fréquence plus élevée des événements météorologiques liés au changement climatique, tels que les vagues de chaleur, les sécheresses et les inondations, peuvent compromettre la stabilité des systèmes alimentaires et exacerbe également les problèmes existants en matière de sécurité alimentaire et la sécurité nutritionnelle en Afrique de l'Ouest, qui présente des risques particulièrement graves pour les plus vulnérables groupes sociaux.

En outre, l'évolution des conditions climatiques facilite la propagation des maladies infectieuses, ce qui se répercute de plus en plus sur la sécurité nutritionnelle et la santé humaine. L'évolution du potentiel agricole due au changement climatique aura de profondes répercussions sur les choix de cultures et d'élevage et, par conséquent, sur les chaînes de valeur alimentaires locales. D'autre part, les choix individuels et politiques faits en matière de systèmes alimentaires et de régimes alimentaires ont des implications importantes pour l'atténuation du changement climatique. Les populations d'Afrique de l'Ouest ont historiquement fait preuve d'une grande ingéniosité et d'une grande résilience face aux différents chocs sociaux et climatiques. Toutefois, la nature souvent sans précédent des changements climatiques prévus pour la région et leurs implications sur la sécurité alimentaire peuvent nécessiter de nouvelles solutions combinant des réponses technologiques, socio-économiques et politiques innovantes.

Cette conférence est destinée à servir de plateforme d'échange et de discussion sur les derniers résultats de la recherche sur la relation entre le changement climatique et la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest, en particulier sur les solutions et les idées novatrices et de pointe liées aux thèmes de la conférence. La conférence vise à réunir des chercheurs en début de carrière et des chercheurs expérimentés en économie et autres sciences sociales de la région de l'Afrique de l'Ouest afin de promouvoir les échanges mutuels et les collaborations sur ce sujet crucial.

Telecharger ci-dessous l'agenda et l'appel à contributions

 

Français